MAGASIN DE BONBONS RŪTA

Les achats

Lieu du service fourni

Ville de Šiauliai

L’usine de confiseries “Rūta” qui avait attiré les passants depuis un siècle par les odeurs de chocolat, de caramel, de noix rôties et de baies cuites en 2012 a ouvert la porte de son ancien bâtiment pour les visiteurs. C’est là que le musée du Chocolat a été fondé. L’exposition du musée présente non seulement une histoire intéressante de l’usine mais aussi envisage les secrets et les spécificités de consommation du chocolat pendant quatre millénaires.

Après avoir vu l’exposition on apprend où les cacaoyers poussent, comment les mayas et les aztèques préparaient le chocolat, comment ses traditions de consommation ont changé à travers les siècles. On raconte aussi sur les premières usines de confiseries lituaniennes et sur celle de “Rūta” qui fonctionne le plus longtemps. Le musée offre de nombreux sessions interactives : on peut se faire photographier et envoyer à ses amis sa photo ou la photo d’une papillote créée par courrier électronique ainsi que jouer aux jeux variés concernant le chocolat.
Les visiteurs, après avoir choisi l’atelier éducatif nommé “Laboratoire doux”, deviennent, à court terme, maîtres du chocolat. Tout d’abord les participants suivent la procédure de fabrication de confiseries et après ils font eux-mêmes des gourmandises au chocolat. Si on veut savoir plus sur le chocolat, on peut participer à la dégustation de bonbons de chocolat. Dans le musée il ya un magasin de confiseries “RŪTA” situé au même endroit que celui de la vieille usine durant l’entre-deux-guerres. Des bonbons de chocolat fourrés, des dragées, des soufflés, des bonbons gélifiés des figures en chocolat, des confiseries sans sucre ou écologiques, des bonbons assortis de patrimoine gastronomique ou de souvenirs sont les meilleurs cadeaux pour nos proches et nos amis. Après l’excursion intéressante le café “RŪTA” invite tous qui veulent se reposer dans une ambiance chaleureuse, buvoter du chocolat chaud, du café de glands, goûter des desserts exceptionnels ou bien manger légèrement.

Témoignages

Commentaire