GYMNASE DE DIDŽDVARIS

Objets historiques

Lieu du service fourni

Ville de Šiauliai

Le Gymnase des filles a ouvert ses portes pour la première fois en 1898. Il fut construit sur un terrain du comte V. Zubovas avec des briques qu’il offrit lui-même. Contrairement au gymnase de garçons, ce sont des filles de la bourgeoise locale qui composent la grande majorité des élèves. Cette situation est due au fait que 52,3 % d’élèves du gymnase étaient des jeunes filles issues de la riche communauté juive.
Le gymnase exista sous cette forme jusqu’à la Première Guerre mondiale. Il ne rouvrira ses portes qu’en 1918, mais pour devenir un gymnase mixte. Face à l’amélioration des conditions économiques, on a décidé de poursuivre les anciennes traditions d’enseignement.
En 1928, le gymnase de garçons et celui de filles fonctionnaient de nouveau séparément. Dans le gymnase de filles l’enseignement de l’allemand et de l’anglais fut renforcé. Pendant plusieurs années le gymnase était dirigé par directeur Anton Klupšas. Durant l’entre-deux-guerres, de nombreuses personnes célèbres telles que V. Daugirdaitė-Sruogienė, J. Minka, Venclauskis, dr. J. Šliūpas et autres y travaillèrent.
Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, les locaux de l’école furent occupés par des soldats allemands, l’école devint un hôpital militaire. Lorsque les allemands s’enfouissaient de la ville, ils mirent le feu au bâtiment de l’école.
Dans des locaux de l’école reconstruite après la guerre, s’est installé l’École secondaire N° 2. Quand cette dernière fut déplacée dans de nouveaux locaux, l’École Nº 5 s’installa à la place de l’ancien gymnase de filles. Depuis 1963, l’enseignement de l’anglais y a été de nouveau renforcé.

Témoignages

Commentaire