COLLINE DES REBELLES

Objets historiques

Lieu du service fourni

Ville de Šiauliai

Les participants exécutés de l’insurrection de 1863-1864 y sont enterrés. Ils furent abattus et pendus sur cette place. La colline boisée se situait à la périphérie de la ville à ce temps-là. Au fil du temps on commence à l’appeler Colline des rebelles. En automne 1931 on commence à construire un monument-obélisque en granit taillé selon le projet de l’ingénieur Karolis Reisonas. Le 30 mai 1935 il est inauguré. Le reste des corps des 11 participants de l’insurrection de 1863-1864 trouvés sur cette colline est enterré dans la fondation de ce monument. En 1957 il a subi une restauration durant laquelle un groupe sculptural dénommé « Rebelles de 1863 » (1863 m. sukilėliai) du sculpteur Antanas Dimžlys a été installé à l’avant du monument. En 1988 il est restauré en vue de lui rendre son apparence initiale de 1935.
La commodité et la beauté de ce lieu ont causé la formation du cimetière des soldats allemands de la Première Guerre mondiale. En 1915 les premiers corps des aviateurs tués sont enterrés à flanc de la Colline des rebelles près de la rue Vilniaus. La même année le cimetière est entouré d’une clôture décorative en branches de bouleau. En 1932-1935 un nouveau monument, y compris une nouvelle clôture avec les piliers en briques, est construit au lieu de celui ancien. À côté des corps des soldats allemands ceux des soldats de la Russie tsariste y furent également enterrés. En 1941-1944 le territoire du cimetière étend jusqu’ au monument des rebelles de 1863, où sont aussi enterrés les soldats allemands tués pendant la Seconde Guerre mondiale. Leurs tombes sont garnies d’une croix en ciment. Après la Seconde Guerre mondiale le cimetière fut détruit. En 1994 les volontaires du service de l’entretien des tombes des soldats allemands viennent à Šiauliai et présentent une liste des soldats allemands (environ 1270) enterrés sur la colline des rebelles depuis deux guerres mondiales. Des fouilles archéologiques ont confirmé ces faits. Sur l’initiative du ministère et du service de l’entretien des tombes des soldats on commence la gestion du territoire de la Colline des rebelles. Les travaux de restauration de la Colline des rebelles et des tombes des soldats allemands sont finis en 2001.

Témoignages

Commentaire